Opération Eau potable

L’eau saumâtre a envahi la région suite à des tentatives d’élevage de crevettes et autres opérations mal maîtrisées du point de vue environnemental. Cái Rắn et les hameaux environnants manquent crucialement d’eau douce qui devient de plus en plus rare au fur et à mesure que la réserve provenant des pluies de la dernière mousson s'épuise dans les jarres.

Lire la suite...

EAU : problématique de l'eau douce dans la région de Cà Mau

Depuis 2004 VFE  s’intéresse à la problématique de l’eau à Cai Ran et ses hameaux environnants.  Plusieurs associations se sont investies dans la région en creusant des  puits afin que les habitants aient accès à l’eau douce (non potable) ou en installant des réserves d’eau en plastique de 200 ou 300 litres. VFE a pour sa part  financé la construction de jarres en béton de 2 m3, mais il y a encore beaucoup à faire notamment dans la région de Giap Nuoc.

Lire la suite...

La méthode SODIS : de l’eau saine en 6 heures

Notre projet est d’équiper chaque hameau d’un puits et chaque maison d’un système de recueil – stockage – traitement de l’eau de pluie. Pour mettre en oeuvre ce projet, Thibault – étudiant à l’Ecole des Mines de Nantes en Master international PM3E « Project Management in Environmental and Energy Engineering » – fera son stage à Cai Ran du 4 mars au 31 juillet 2012.

Lire la suite...

Problématique de l'eau potable : la Fondation DEVOTEAM s'implique

Je tiens sans plus tarder, vous informer du don reçu de la Fondation DEVOTEAM à laquelle j’ai exprimé toute notre gratitude pour sa générosité à l’égard des populations très déshéritées du sud Vietnam et particulièrement pour le village de Cai Ran et ses environs.

Lire la suite...

Problématique de l’eau potable dans la région de Cà Mau suite…

Comme nous vous en avons parlé dans les articles précédents, notre association est toujours à la recherche de solutions pour améliorer la qualité de l’eau douce  dans la région de Cà Mau. Thibault Rannou, stagiaire de VFE, a pris contact avec la société Sodis  qui a mis au point une méthode pour rendre l’eau douce, potable. Il a ensuite étudié sur place, à Cai Ran,  comment la mettre en œuvre.

Nous vous invitons  à prendre connaissance du premier rapport fait par Thibault en cliquant ICI.